Archives pour la catégorie Les Rencontres d’un jour…

Rencontres humaines tout au long du parcours…

Site d’un voyageur Québécois…qui me plait bien

Site ami  d’un Québécois qui aime le vélo et…le vin !  (tient tient… ça ne vous rappelle rien???) et qui roule avec la même remorque « VIDEO AEVON que moi (il a un record à 86,1 km/h…ouah! à jeun???)

Pierre-Marie CAMPER

Géologue, musicien, vélocipède aventurier : amoureux des bonnes choses!!!

SITE (cliquez) : VINOVELO

…Une rencontre que je vous avais cachée…

Trois semaines que je suis rentré au bercail. Actuellement, je suis dans le tri des photos et des vidéos et je vous concocte une petite sélection de ce que je ne vous ai pas montré. Un ami qui m’a accueilli à Tours (mi parcours) m’a transmis cette photo…surprenante. C’était à la foire au vin de Tours. Question : Qui est cette jeune fille?

Etape 46 : Rencontre du jour

Losque nous avons pris la flotte et que nous étions trempés dans le col de l’Izoard, nous avons été accueilli chaleureusement au refuge Napoléon (&km en contrebas du col) par Sandy la jeune serveuse du refuge. Sandy est sportive, fait du vélo (surtout du home trainer…quel paradoxe quand on habite à 2300m de France de Bob.

Rencontre brève mais forte avec cette charmante et accueillante personne.

belle rencontre avec SANDY au refuge Napoléon du col d'Izoard

Etape 43 : Rencontre avec Pierre

Ce matin, ce n’était pas une surprise, Pierre un ami de Toulon nous a rejoint pour participer et m’accompagner sur cette 43 eme étape (hasard, il est originaire de la Haute Loire). Nous avons participer avec Pierre à des épreuves telles les 24heure de l’Insa, le Brevet de Randonneur des Alpes, et fait ensemble quelques cols des Alpes. Je suis trés heureux qu’il m’ait accompagné sur cette belle belle étape.

Avec l'ami Pierre au départ à Villecroze

Etape 41 : Rencontre surprise du jour…des voisins présents sur le parcours

Quelle heureuse surprise quand au moment de la descente, je vois surgir Marc et Marie Claude Berchoud, voisins qui habitent la résidence des Calmes qui sont venus me saluer au chalet Reynard. Marc et Marie Claude avait prévu le pique nique et même pour arroser l’évènement un petit pétillant doux de la région. Nous avons donc casser la croûte juste dans la descente juste avant Sault. Après un café partagé à Sault, il m’ont souhaité bonne route pour la fin de mon parcours. J’ai rejoint ensuite mon point de chute à Saint Christol distant de 10 km (prés de Banon initialement prévu mais sans hébergement possible).

avec Marc et Marie Claude au chalet Reynard

un p'tit coup de remontant...ça ne fait pas de mal (sans exagération)

Etape 40a : rencontre avec Maribel et Maryse

Arrivé à Uzes vers 13h, , il me fallait prendre le repas reconstituant. Je m’arrête sur une terrasse qui avait l’air tranquille et avec un prix attractif. Un plat de lasagnes avec une salade à 10€ + une petite mousse… et ça roule. A Uzes où je voulais faire une halte, je n’ai pas trouvé d’hébergement attractif au niveau prix. C’est pour cela que l’office du tourisme m’a envoyé dans un beau village à 15km plus loin : Pouzilhac.

Revenons donc à cette agréable rencontre avec Maribel et Maryse qui déjeunaient la table à coté de la mienne. Vous savez comme je suis sauvage et qu’il a été difficile de m’arracher quelques mots (sic)…Le repas a passé très vite  et nous avons abordé plein de sujets intéressants (retraite, voyages, la Réunion, Uzes,…). Maribel (beau prénom) est directrice d’école maternelle à Alés et Maryse infirmière. Instants sympas qui passent très vite. Elles me souhaitent bonne fin de voyage et me promettent de visiter mon blog. Je retrouve la « Charogne » restée bien tranquillement prés de la fontaine et la route ( my road movie).

Etape 38 : rencontre avec Ziegfried et Giséle

A la Salvetat su Agout (vous savez c’est l’eau pétillante concurrente de Badoit) j’ai fait halte à l’Auberge de la Resse petite auberge sympa et sans prétention avec un accueil simple et rural de la patronne. Hier soir nous n’étions que 3 personnes Bob et un couple d’Allemand qui ne parlaient pas un mot de français et qui comme moi baragouinaient quelques mots d’anglais. Bien sur ils lorgnent sur la Charogne et m’interogent sur mon périple…explication et finalement avec quelques mots d’anglais et quelques signes on se comprend et on rigole. Ziegfried et Giséle sont des marcheurs qui effectuent la partie française du chemin de Saint Jacques (dénommé Arles car il y en a plusieurs). Ils me proposent de déjeuner à la même table ce que j’accepte volontier (on déjeunera aussi ensemble ce matin) . Au cours de la discussion, nous abordons les randonnées en France (ils connaissent bien) et en Allemagne. Bref,  j’ai passé un excellent moment avec ce couple allemand…Cela me fit penser à mon grand père qui lui détestait les allemands. Mais les guerres de 14/18 et 39/45 étaient passées par là…On peut le comprendre. heureusement   la paix durable est là !

Ce matin on se quitte avec une émotion palpable (échange de mél et adresse du blog)

la photo faite par la patronne ne s’est pas enregistrée…je cherche

Etape 36 : rencontre avec Michelle

Au sommet du col du Portet d’aspet, nous étions Sylvain et moi au bord de l’hypoglycémie…si si (on avait oublié d’acheter des bananes la veille). Donc le premier bistrot ouvert on s’arrête. On entre dans une taverne où la cheminée allumée nous envoie la chaleur. Je questionne la patronne s’il est possible de prendre quelques chose et tout de suite Michelle nous propose une omelette aux girolles. Un marcheur (pèlerin de Saint Jacques) et il est tout de suite bien accueilli. Michelle l’appelle par son prénom . Pendant le repas Michelle montre sa bonne humeur, sa simplicité et son sens de l’accueil.  Si vous passez par l’Ariége, je vous recommande vivement le  café du village du Portet d’aspet…Il y fait bon vivre. Et Michelle est formidable.

Michelle du café des amis