Etape 15 : Soulor et Aubisque

Il n’était pas concevable de traverser les Pyrénées à vélo sans grimper un des cols mythiques du Tour de France. Le rendez-vous avec le col de Peyresourde avait été raté mardi pour cause de trop de difficultés. Alors ce matin, j’ai choisi d’aller gravir le Soulor et l’Aubisque. Lorsque nous avons quitté le gite à 8 heures, je n’en menais pas large. Inquiet de ne pas être à la hauteur du challenge à relever. Et… Tout s’est bien déroulé. Michel est parti devant en éclaireur. Quant à moi, j’ai mis tout à gauche (24×30) et à 6-7 km/h je suis monté à ma main sans me mettre dans le rouge, et j’ai réussi les deux ascensions, du Soulor d’abord, puis de l’Aubisque ensuite.

Passage au col du Soulor

Au col de l’Aubisque

Toute modestie mise à part, je suis très fier de cette performance et je la dédie à tous les malades de la Maladie de Charcot et aux personnes décédées de cette maladie. J’y ai pensé lors de ces deux montées… A peu près 20 km de bosses.

passage au col de l’Aubisque

Aujourd’hui, nous avons rencontré beaucoup de cyclos français, allemands, espagnols, autrichiens… Et un couple de touristes qui m’ont promis un don, ainsi qu’au gite où le gérant (atypique) m’a donné 20€ pour cette cause.

Vue magnifique au sommet du col

Voila, la journée a été belle (paysages somptueux et ensoleillés) et rude : et 1800 mètres de dénivelé… La petite mousse à l’arrivée était fort bonne !

Avec l’ami MIchel qui a été d’un soutien pendant la traversée des Pyrénées

Après l’Aubisque sous les couleurs de l’ARSAL

13 réflexions au sujet de « Etape 15 : Soulor et Aubisque »

  1. Pierre L.

    Bravo Robert pour cet exploit !!! 6-7 km/h avec la charogne ! Aurais-je fait mieux en voyageant léger ? Pas sûr.
    Profite bien des ces instants de plaisir.

    Répondre
  2. Régis Goirand

    Bravo Robert pour ces performances et pour tes commentaires, tes photos et tes rencontres qui nous font vivre ton aventure.Bon couragr pour la suite.
    Regis

    Répondre
  3. Yvette

    Un seul mot : RESPECT …. Respect pour l exploit réalisé avec ta charogne, respect pour la belle cause defendue et bravo pour tes belles photos !

    Répondre
  4. Gérard GILLES

    Bravo Robert pour l’ascension de ces 2 cols mythiques…avec la « charogne’, ce qui change tout ! J’imagine effectivement que la bière était fort appréciée à l’arrivée. Mais, en descendant l’Aubisque vers Laruns, il y a Les Eaux Bonnes ! J’ai pensé à toi en regardant passer le TdF à St Léonard de Noblat et à notre soirée à l’Institut Lumière où nous avions fait dédicacer des ouvrages à ce si sympathique et regretté « Poupou ».

    Répondre
  5. Anonyme

    Je confirme ! J’ai doublé Robert sur la montée du Soulor qui avançait très bien avec sa remorque et recroisé ensuite en descendant l’Aubisque pendant qu’il montait ! Félicitations pour vote challenge et votre bonne humeur : je vais faire un don pour la cause que vous soutenez. Bonne continuation sur les routes de France.
    Ludo des Pyrénées

    Répondre
  6. Robert Auteur de l’article

    Merci à tous pour ces mots chaleureux! cela m’a fait chaud au coeur et me motive pour la suite de ce voyage. a bientôt! avec des bises amicales!.

    Répondre
  7. Lionel

    Bravo pour ces deux ascensions, et toutes les autres !
    Tellement fier de ce que tu es en train d’accomplir, avec les jambes et avec le cœur.
    Bonne nuit et bonne récup !
    Lionel

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s