Passo di Agnelo 1

Etape 19 : Saluzzo-Pontechianale

52km

d=1300m

Devant l’ampleur de la tache (Prés de 2400m de dénivelé)nous avons donc choisi de grimper le Passo di Agnelo (Col d’Agnel) en 2 temps. Aujourd’hui nous avons fait étape à mi pente (Pontechianale), de façon à s’approcher de la partie difficile du col , 10km à 10% de moyenne, ce sera pour demain matin.

Nous avons de la chance car le col n’ouvre qu’aujourd’hui…hier on était « marron »

Article de la Stempa annonçant l'ouverture du Passo di Agnelo

Article de la Stempa annonçant l’ouverture du Passo del Agnelo le samedi

Nous avons quitté Saluzzo qui est une petite ville du Piémont qui mérite le détour : ses arcades, son Duomo avec une représentation de la descente de la croix assez extraordinaire,…

Rue d'arcades Piemontaises

Rue d’arcades Piemontaises

Le Duomo

Le Duomo

P1040576

Ce matin il fait déjà très chaud et heureusement le fait de grimper nous permettra d’éviter la grosse chaleur. Nous sommes d’ailleurs arrivés vers midi au terme de notre étape.

Le Passo di Agnelo est ouvert...Plus de 50 Bornes de bosses

Le Passo di Agnelo est ouvert…Plus de 50 Bornes de bosses

La première partie du col nous a permis de traverser des petits villages sympa.

Arrêt récupération devant une maison typique

Arrêt récupération devant une maison typique

 

Jacques dans la traversée du village de Casteldelfino

Jacques dans la traversée du village de Casteldelfino

Lors de l’escalade, nous avons été dépassé par des cyclos qui montaient au col pour l’ouverture de la route. Il y a une fête au sommet ce jour d’ouverture.

je me suis fait quelques petits plaisirs en me « tirant la bourre » avec des petits jeunes dans les portions un peu raides du col.. On ne se refait pas (incorrigible dit Jacques). Les « complimente » et « bravissimo » ont fusé que ce soit pour Jacques ou pour moi.

Les cyclos italiens nous saluent après une petite partie de manivelles

Les cyclos italiens nous saluent après une petite partie de manivelles

Il est vrai que nos chargements (remorque et bagage) le ont impressionné.

Arrivée à Pontechianale

Arrivée à Pontechianale

Eglise peinte de Pontechianale

Eglise peinte de Pontechianale

Après un dernier coup de cul nous avions bien mérité une bonne petite mousse.

Nous logerons ce soir dans un hôtel de Pontechianale où l’accueil, comme d’habitude fut chaleureux.

Etape 20 : Pontechianale-Embrun

 

 

 

17 réflexions au sujet de « Passo di Agnelo 1 »

  1. M PLUS Mme MOINS

    Bonjour,
    Certes j’admire votre performance, mais ce que j’aime beaucoup chez vous, c’est que vous prenez le temps de regarder autour de vous, de parler avec les gens que vous rencontrez ; vous donnez le goût de la découverte et du voyage. Merci de nous faire partager cette belle aventure et de nous faire rêver d’Italie. Bises amicales
    Jane

    Répondre
  2. Gérard GILLES

    Duro, duro, ma coraggioso !
    Cela commencera à aller beaucoup mieux quand vous allez passer la frontière demain matin…
    Pour que je puisse m’adapter et que les choses soient claires, peux-tu me donner les points de départ et d’arrivée de vos nouvelles étapes ? (étant seul, il faut que je positionne au mieux ma voiture et que je fasse un A/R à bicyclette). Merci pour ta réponse. Je te téléphonerai ensuite demain soir quand vous serez en France.

    Répondre
    1. Robert Auteur de l’article

      Dimanche : Pontechianale-Embrun
      lundi : Embrun-Luz la croix haute
      mardi : Luz-Voiron
      en esperant rouler un bout de chemin ensemble
      Forza

      Répondre
  3. Anonyme

    Siete i Campioni ! il viaggio è meraviglioso ! Buona salita del colle dell’ Agnello, buona fortuna per domani ! Avanti la squadra Francia ! Più vicino a casa !!!!!

    Trève de plaisanterie, on se croirait en Haute-Savoie avec les églises baroques (Les Contamines-Montjoie par ex.). Le petit banc, sympa pour la pose des grands randonneurs comme vous, est typique de l’art des bûcherons de la montagne !

    A bientôt !

    Répondre
  4. Anonyme

    Qui est l’Anonyme ???? Bonjour Mr Gérard Gilles ! On n’aura pas le loisir de rouler ensemble, mais cela m’aurait fait vraiment plaisir d’être avec toi pour les retrouver; Ce sera pour une autre fois !

    Répondre
  5. Eliane Jacques

    Les petits villages piemontais avec leur « campanile » et leurs arcades, ce mélange de douceur et d’apreté, avec une hospitalité ancestrale….c’est toute mon enfance…..sans oublier la gastronomie locale, les antipasti…..
    Superbe ta photo des vignobles de l’Astigiano!…..
    A presto Roberto!
    Bacioni,

    Eliane

    Répondre
  6. Jean-michel Scheftel

    j’aurais bien aimé vous encourager au col d’Agnel à une semaine près car je randonne dans la Queyras la semaine prochaine et j’aurais pu faire un crochet depuis la vallée du Guil à Ristolas, sous le mont Viso
    en tous cas merci pour toutes ces étapes que l’on suit avec ferveur avec ces témoignages de terrain
    et les photos de cette grande aventure du XXI ème siècle
    bravo à vous deux et courage pour l’ascension de ce col (2744m), le plus haut d’Europe devant celui de la Bonette (2715m)
    amitiés
    Jean-Michel Scheftel

    Répondre
  7. ROBERT GONIN

    Salut les costauds , vous êtes vraiment très forts pour aller tordre cette cheminée qui au demeurant ne vous avait rien fait .
    Gardez en pour demain, vous en aurez besoin. Amitiés; Robert

    Répondre
  8. mimi

    Alors tout à gauche et puis montez doucement, et vous allez y arriver , au sommet vous devriez apperçevoir « Fourvière » ,faire Agnel en deux fois est une sage décision ,quand du sommet on voit la route on comprend tout. Bon dimanche à tous les Deux. mimi

    Répondre
  9. Gérard GILLES

    Vous devez être en train d’en baver actuellement…mais que la victoire, en retrouvant notre Hexagone, sera belle !
    Merci pour ces précisions. Je pense que je vous retrouverai peut-être un peu en amont de Vif et je te téléphonerai en fin d’après-midi.
    Courage et à bientôt.
    Et bien le bonjour à « l’anonyme » Pascal Venet qui bosse dans son IUT par cette chaleur.

    Répondre
    1. ROBERT Jean-claude

      Eh non, cher Gérard, c’était ton autre collègue universitaire, Jean-Claude Robert !!
      Je te resalue à nouveau en espérant te rencontrer à l’occasion !!!
      Amitiés !

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s