Autour du Grand Sasso

Etape 7 : Ortona-Teramo

95km

d=1300m

moyenne =17km/h

Le Grand Sasso (2950m)est le plus haut point des Abruzzes, région que nous traversons actuellement. Dès le départ du gite d’Ortona, nous découvrons la vue sur ce sommet. Il est enneigé ce matin…Cela n’inspire rien de bon.

P1070198

Le Grand Sasso vu du gite

Nous rejoignons le bord de l’Adriatique par la fameuse SS16. C’est dimanche donc peu de circulation ce matin. Nous remontons vers le nord et nous croisons et sommes doublés par des hordes de cyclos.

P1070200

Cyclos du dimanche

On en verra beaucoup moins dans les bosses lorsque nous quitterons la cote.

ON traverse une belle passerelle à Pescarat  où se déroule un marathon. J’ai une pensée pour ma belle fille qui fait le 10km de Lyon.

P1070208

Robert sur la passerelle de Pescarat

 

Au 40eme km nous attaquons des belles cotes : 5 au total et 1300m de dénivelé.

Le paysage est superbe et la lumière est extraordinaire (voir photo)

P1070222

belle lumière sur les Abruzzes

 

Nous faisons une petite pose dans le village d’Atri. C’est l’occasion de prendre un petit café longo (ils sont excellents…Italia oblige). Nous visitons l’église qui présente de belles fresques. La messe de Pentecôte se déroule. L’église est remplie de monde. C’est une nouvelle preuve de la pratique de la religion dans le sud.

Ensuite, nous longeons des vallées caractéristiques d’un phénomène géologique, le « calenchi »…très beau!

P1070236

les calenchi

 

 

Nous avalons les bosses à bon rythme…la fin de journée sera un peu dure. D’autant plus que l’orage gronde et qu’on le prendra sur nos têtes vers 13h…pas trop violent quand même (on a bien géré nos arrêts).

 

 

3 réflexions au sujet de « Autour du Grand Sasso »

  1. ROBERT

    Très belles photos qui nous font découvrir de magnifiques régions à visiter ,d ‘autant plus que moi j ‘ ai mon interprète ( Odette ) . Bon courage et bonne route .

    Répondre
  2. Jean-claude

    Eh, Miss Odette l’Italienne, petite faute de Robert semble-t-il sur les calanchi (à voir entre l’italien et le français !!). Mais dans les collines, les versants argileux sont lacérés par des rigoles profondes les calanchi, et des glissements de terrain, les franes, son fréquents constituant un véritable fléau !
    (source encyclop larousse géographie physique de l’italie).
    Merci Robert pour ce superbe paysage très pittoresque !!

    Répondre
  3. lapanopliedelili

    Les photos sont vraiment belles. C’est super de pouvoir suivre votre périple jour après jour! Forza ( et merci coach Robert pour la pensée du 10 km « courir pour elles », bisous)

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s