Etape 43 : Rencontre avec Pierre

Ce matin, ce n’était pas une surprise, Pierre un ami de Toulon nous a rejoint pour participer et m’accompagner sur cette 43 eme étape (hasard, il est originaire de la Haute Loire). Nous avons participer avec Pierre à des épreuves telles les 24heure de l’Insa, le Brevet de Randonneur des Alpes, et fait ensemble quelques cols des Alpes. Je suis trés heureux qu’il m’ait accompagné sur cette belle belle étape.

Avec l'ami Pierre au départ à Villecroze

2 réflexions au sujet de « Etape 43 : Rencontre avec Pierre »

  1. Dédé

    Robert, ce soir j’aurai deux commentaires:
    Tout d’abord, je vois que, malgré la présence de Mireille à ton côté, et donc du Scénic, tu as toujours la cariôle en remorque de ton vélo (pardon, ta bicyclette !). Donc je compte sur toi pour l’emmener sur la route des Alpes (je parle de la remorque) et jusqu’à Calluire.
    Ensuite, commentaire de spécialiste, j’ai cru noter, en regardant la vidéo, que vous ne moulinez pas à la bonne vitesse…
    Allez, grosses bises (à toi et à tes équipiers et équipières) et bon courage pour la remontée des Alpes.
    DD

    Répondre
  2. bernard et madeleine

    Salut Robert
    Ce Samedi pour nous modestes cyclistes du dimanche (ou plutot du Samedi avec l’AC3F) c’était l’Ardéchoise.Il y en avait 16000 mais il en manquait un.On a été réveillé par le tonnerre et l’orage mais on a pas trop hésité à partir car la météo prévoyait une amélioration pour l’après midi.;Beaucoup avaient fait comme nous et ce sont présentés vers 8h1/2 mais il n’y avait pas (plus) d’embouteillage au départ.La pluie s’est arrêtée assez vite mais on a fait une descente de Lamastre prudente car la route étai encore bien mouillée.Ensuite le beau temps est revenu petit a petit et on a fini la journée sous un beau soleil.On a fait les Boutières (125 km-2400m de denivelé) qui passaient cette année par Lalouvesc au lieu du col du Buisson.A part Madeleine qui a cassé la vis de son charriot de selle pas trop loin du col du Buisson ou il y avait un atelier de réparation on a pas eu de soucis: elle a simplement fait de la danseuse quelques kilomètres sur le faux plat descendant de la Louvesc, c’est original!
    Petite moyenne globale car on s’est beaucoup arrêté mais aucompteur c’étai meilleur.
    Voilà notre vie de cycliste intermittent (toi tu es un permanent).
    Bon courage
    Bises à Mireille
    Bernard et Madeleine

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s