Etape 36 : Vidéos aux sommets des cols de Peyresourde et du Portet Aspet …Coup de chapeau à Sylvain!

Col de Peyresourde : regarder bien la voiture qui ralentit à ma hauteur ! comme par hasard, c’est un conducteur de « grosses bagnole » et je ne les apprécie pas beaucoup (sauf Gilles qui est l’exception qui confirme la règle) et ce Monsieur m’a presque agressé car j’occupais, à son gout,  trop de route et je  ne lui laissais pas assez de place. Il m’a aussi proposé de me « casser la gueule »…que des gentillesses voyez vous. Heureusement nous avons méprisé ce comportement en nous concentrant sur la montée au col de Peyresourde et en appréciant cet instant.

Col du Portet d’Aspet : je voulais rendre un immense coup de chapeau à Sylvain qui a grimpé ce col avec des passages à 17% avec un entrainement prés de Paris donc avec peu de bosses et très peu de km. Il s’améliore de jour en jour et son père Domitien, s’il était encore de ce monde, serai fier de lui. Il a été un super compagnon de route pendant cette traversée des Pyrénées…Merci Sylvain!

6 réflexions au sujet de « Etape 36 : Vidéos aux sommets des cols de Peyresourde et du Portet Aspet …Coup de chapeau à Sylvain! »

  1. Jean-Claude

    Je suis sûr qu’il vous encourageait car sa pédale ne devait pas lui coûter beaucoup d’efforts et comme il était incapable de faire la même chose, c’était sa manière à lui de montrer à sa meuf qu’il en avait !!! sous le pied.

    Répondre
  2. meysselle

    ……regarder bien la voiture qui ralentit à ma hauteur ! comme par hasard, c’est un conducteur de « grosses bagnole » et je ne les apprécie pas beaucoup (sauf Gilles qui est l’exception qui confirme la règle) et ce Monsieur m’a presque agressé car j’occupais, à son gout, trop de route et je ne lui laissais pas assez de place. Il m’a aussi proposé de me « casser la gueule »…que des gentillesses voyez vous. Heureusement nous avons méprisé ce comportement en nous concentrant sur la montée au col de Peyresourde et en appréciant cet instant…..

    Le problème quand on fait 5000 bornes en vélo est que la probabilité de rencontrer un gros con est assez élevée, tu as su resté calme je vois que tu deviens philosophe!
    Une autre probabilité elevée est de se faire mordre par un clébard……..(ou un ours mais tu as quitté les Pyrénées donc plus de soucis sur cet animal parfois affectueux!)

    Répondre
  3. Yvette et Gilou MOISSONNIER

    Si on en crois l’image , tu étais bien à droite de la bande blanche , la voiture avait donc toute la voie de gauche pour doubler ! (j’ai l’impression que la passagère était très virulente aussi !!!)
    Pour l’instant on est à 2 grognons et allergiques aux cyclistes contre des dizaines de sympas , alors ….

    Répondre
  4. Pascal

    En tout cas quel joli coup de pédale malgré les kilos tractés…
    Je suis impressionné !!!
    Heureusement que tu ne fais pas le raid car tu en aurais fait soufrir plus d’1 !!!
    Pascal

    Répondre
    1. Jean-Claude

      C’est moi qui vais souffrir !! et je serai 1, tout seul contre le grand aigle qui planera au dessus de moi, prêt à me dévorer !
      Enfin, on verra bien, le principal c’est qu’on va se payer une belle partie de manivelles ensemble, c’est ce qui compte le plus…en pensant à notre grand compagnon de route qui nous a quittés et à un autre compagnon de randonnées qui ne sait plus trop ce que le sort lui réserve. Il faut être fort et mordre dans la vie à pleines dents !!!

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s