Etape 32 : Morcenx-La Bastide Clairence : je quitte le plat pays…

Etape 32 : Morcenx – La Bastide Clairence : 113km à 22 km/h

Je quitte la chambre d’hôte du Cht’i panier où j’ai reçu un bel accueil. Cela ne m’étonne pas car mes hôtes étaient originaire du nord pour Madame et de Saint Etienne pour Monsieur. La pluie est au rendez vous et restera vive tout le matin (voir vidéo…il suffit de pencher votre ordinateur). En sortant de Morcenx j’avais trouvé sur la carte une petite route toute droite qui me ramenait sur la cote Atlantique…Un camion  (son co…..de  chauffeur) en me doublant, sans ralentir,  m’a fichu la trouille de mon périple. J’ai vu les roues de son camion de très très prêt. L’après midi je me suis tout doucetement rapproché de la montagne et  j’en suis plutôt ravi car les routes des Landes sont vraiment dangereuses et fort ch…. Je suis donc content  d’aller me frotter aux Pyrénées. En chemin j’ai rencontré Jacques un marcheur qui partait pour Saint Jacques de Compostelle. Je suis arrivé à Garate (Pays Basque) la maison de Marie Thérèse Debouzie vers 16H avec de l’émotion en pensant à mon ami Domitien. Sylvain le fils nous rejoint dans la soirée et nous préparons le matériel (nettoyage de la Charogne) pour le lendemain matin…La météo ne s’annonce pas excellente. On verra bien!

Les sympathiques gérants du ch'tit panier à Morcenx

Reflet sur la piste cyclable

3 réflexions au sujet de « Etape 32 : Morcenx-La Bastide Clairence : je quitte le plat pays… »

  1. Marie-Reine

    Robert, s’il pleut à la Saint-Médard….. tu connais la suite !
    Je suis contente d’avoir de tes nouvelles depuis le pays basque où, il est vrai, Domitien aurait été tellement heureux de t’accueillir et surtout de poursuivre le chemin avec toi. Mais, il est là, il te regarde pédaler, en baver…
    Au plaisir de pouvoir parler un peu plus avec toi… Il y aura une sérieuse remise à jour des fichiers à faire à notre nouvelle rencontre.
    Grosses bises

    Répondre
  2. Lionel

    Non, en effet, les routiers sont pas tous sympas… Pas étonnant que la profession n’ait pas bonne réputation quand on voit ce genre de comportement. Heureusement à 10% ils font moins les malins, ça ira mieux demain!
    Reste vigilant tout de même…
    Très chouette ta petite vidéo… un peu moins pour nos cervicales! 😉
    Gros bisous, bon repas et bon repos ce soir, recharge bien les batteries

    Lionel

    Répondre
  3. Jean-Claude

    Il est vrai que la St Médard a mauvaise réputation, mais les courageux n’ont pas de superstition !
    Demain sera un autre jour où il ne sera pas d’usage de « couler une bielle » n’est-ce pas Robert ! tu sais ce dont je parles !
    Vous pourrez faire une nouvelle photo en ce lieu, en l’honneur de notre baroudeur Domitien qui est toujours présent dès qu’on se frotte aux grands cols.
    Donc demain Aubisque et Soulor, on ferme les « robinets du ciel » et bonne route avant la pluie du soir !

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s