Etape 23 : chez Marina et David…à Nantes

Etape 23 : 126 km – 21.5 km/h : Malestroit-Nantes

Cette étape un peu longue visait donc à rejoiondre Nantes donc j’ai quitté la BRetagne et me dirige sur Tours. David un ami marathonierns était là, à Malestroit dès 7h40 pour m’accompagner sur les 126 km. Marina sa copine l’avait amené en voiture…Sympa vraiment!

Cette étape s’est déroulée à un bon train. DAvid est tri athlète et il m’a impulsé un rythme de sportif…ce qui n’est pas pour me déplaire. On a quand même bien géré cette journée avec les premières chaleurs ressenties à l’approche de Nantes.

A l’arrivée, mes amis m’ont fait visiter Nantes en déambulant 2h dans les rues vivantes de Nantes.

Un grand merci à ce jeune couple pour l’accueil très chaleureusuper sympa!x que j’ai reçu à Nantes. DEmain David m’accompagnera jusqu’à Gennes pour la 24 eme étape…

Marina et David

a midi devant un séquoia géant

avec l'ami David

avec l'ami David

4 réflexions au sujet de « Etape 23 : chez Marina et David…à Nantes »

  1. Jean-Claude

    Salut Robert, et grand salut à David et Marina,
    Cela fait plaisir de vous voir rouler tous les deux sur de petites routes ombragées, mais David n’est pas très loquace… ça ne fait rien. SALUT DAVID !!! on a passé de bons moments avec ces expéditions marathons que Robert nous a organisées à l’Université.
    « A la revoyure ! »
    Et toi Robert aussi longue vie que le sequoia auquel tu te mesures ! mais la tienne est plus riche de choses variées au fil de tes déplacements, pour lui c’est un peu statique et sa vie peut alors paraître longue et triste !
    Achao !

    Répondre
  2. mimi

    Je pense que vous n’avez pas vu le panneau des 70,enfin heureusement il n’y avait pas de radar banalisé…..On te trouve super bien, j’ai agrandi un peu les photos :aucune trace de fatigue et ça c’est vraiment important avant la montagne.Majestueux pour le sequoia, mais lui comme le dit J.Claude c’est un peu statique, tandis que toi tu roules est c’est somptueux .Bonne route

    Répondre
    1. Jean-Claude

      Bravo mimi bonne observation ! et salut à toi.
      C’est sûr que les deux jeunots n’ont rien vu trop absorbés à nous faire baver d’envie cycliste !
      Mais entre les radars et les contrôles d’alcoolémie vont-ils échapper aux pandores ?
      Nous le saurons au prochain numéro des « Aventures de la charogne et de son cocher » !

      Répondre
  3. damien

    Salut robert,

    je regarde ta progression avec envie. Avec ton periple, nous sommes deja un peu en vacances par procuration. Je pars demain aux aurores pour courir le marathon de stockholm; Une fois n’est pas coutume, le depart est fixe Samedi a 11h30, surement un coup des hotelier pour ne pas servir le dejauner trot tot. Je penserai a ton tour en bicyclette.

    Je reprendrai ton periple blog a mon retour.

    bonne route

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s