Etape 22 : Cap à l’est…mais toujours en Bretagne

Etape 22 : Quimperlé-Malestroit (on dit Malétroit) : 101 km (21.2 km/h)

Ce matin, j’ai quitté Michèle qui gère la chambre d’hôtes « La Maison d’Hippolyte » où j’ai dormie. Cette chambre d’hôtes a du caractère ainsi qu’une âme et Michéle m’a expliqué que c’est son père donc « Hippolyte » qui a aménagé cette batisse. Son pére, ancien coiffeur comme Michèle d’ailleurs s’est engagé pour développer  la culture (la peinture, la photographie,..) à Quimperlé. Elle avait proposé au journal local de faire un petit reportage sur mon tour de France…le patron du journal a refusé en prétextant que 60 ans ce n’était pas assez vieux pour ce genre de projet. Je reviendrai dans 10 ans.

Donc cap à l’Est jusqu’à Tours où je retrouverai ma douce Chez nos amis de  Touraine avant de remettre le cap à l’ouest.

Sinon la journée a été tranquille, j’ai bien roulé en laissant vagabondé mon esprit sur de multiples choses. Le parcours qui longeait quelques rivières tranquilles  inspirait à cela. Hier j’ai eu un ami très cher au téléphone et nous avons aussi échangé sur ce que l’on était réellement, comment nous étions parfois un peu prisonnier de soi,…. J’ai pensé à tout cela et c’est aussi mon objectif pendant ce Tour surtout quand je suis seul….j’apprends beaucoup dur moi, par moi mais aussi par les rencontre et aussi avec les amis qui partagent les étapes.

Je suis arrivé à l’hôtel « Le Cap Horn » à Malestroit vers 15h. Donc un grand moment pour le blog, le repos et un petit tour en ville. Aujourd’hui, pas de photo rencontre. A la pose de 10H 30, j’ai rencontré un groupe à Baud dont un couple d’ex Caluirard…ils ne regrettaient pas du tout leur choix et la vie à Caluire. Un papi de 92 ans m’a offert le café bien avec gentillesse.

Demain matin, David, un jeune, ancien étudiant de Lyon 1 sera de la partie pour les 2 étapes à venir en passant par la ville de Nantes où il habite désormais. Je suis très content qu’il participe à ce périple. David et Clément ont participé dans le cadre des projets marathons à ceux de Rome, New York,…et ils sont tous les deux descendus en dessous de la barrière des 3heures.  Je les apprécie beaucoup. Des jeunes discrets mais déterminés et sympas.

Enfin pour les aficionados du vélo, je suis passé par Plouay et Plumelec, 2 hauts lieux du cyclisme breton.

Un petit mot enfin pour saluer Ninette et Antoine Peyroche qui me soutiennent par la pensées grâce aux infos que leurs transmet Claude.

Michèle de la maison d'Hippolyte

PLouay et son Grand Prix...ville du cyclisme

petite vallée tranquille du Morbihan, logée ce matin

7 réflexions au sujet de « Etape 22 : Cap à l’est…mais toujours en Bretagne »

  1. pierre chanteur

    cela fait plusieurs jours que je n’avais pas regardé ton blog aujourd’hui je prends le temps pur le faire et je suis contente que les choses se passent +ou- comme tu l » avais prévu quand est ce que tu te trouveras a castelnaudary ? pour que l’on puisse te donner les coordonnés de nos amis la famille Bernard amicalement mireille et pierrot

    Répondre
    1. Jean-Claude

      OK Lionel, il se la joue le « même pas Papy » !
      Alors, au boulot mon gars si tu veux faire prendre du galon à ton père si jeune, si jeune…!!! et à ta mère aussi.

      Répondre
      1. Robert Auteur de l’article

        Merci du conseil Jean Claude! J’ai été courir ce weekend… Y’a du pain sur la planche.
        Mais bon – je l’attends, le père, avec une guitare dans les mains!

  2. mimi

    Salut Robert. De jour en jour on est émerveillés par les photos que tu prends çà et là quand ton cotè artiste prend pour un instant le côté sportif, tes rencontres,le côté globbe trotter,c’est la liberté totale,et…… qui nous font peut-ètre aussi regretter tous les moments manqués de la vie par frilosité, et que toi tu as osé affronter. Bonne nouvelle pour toi les panneaux qui annoncent un radar ne vont pas tous disparaitrent…Bonne route

    Répondre
  3. Frederic FERRAND

    Salut Papy

    Je vois que tu t’éclates bien. Des efforts, de belles photos, des commentaires sympa et tu n’oublies pas l’essentiel, le petit canon qui fait du bien.

    En tous cas bravo, je me suis régaler à lire tes différentes étapes.

    Si tu pédales plus vite que prévu, viens faire un crochet à la fête des sports.

    Fred

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s