Etape 15 : Etape de transition de la Manche à la Normandie profonde

Etape 15 : St Valéry en Caux- Lisieux : De  Ce matin, nous étions deux au départ de cette 15eme étape puisque l’ami Jean Marie (Marathonien émérites puisqu’il totalise 29 marathons à son actif….proche de mon compteur qui est bloqué pour l’instant à 32). Il sera à mes cotés jusqu’à Moncontour (4 étape en Normandie et Bretagne) . N ous avons démarré cette journée dans la grisaille et avec le vent (heureusement pas de pluie). Le manque de lumière et la distance à parcourir de 130 km nous a conduit à nous concentrer sur l’effort sportif. Nous avons bien géré cette étape puisque la moyenne a été de 20.2 km/h pour 131 km au compteur. Nous avons avalé la dernière bosse à 10 km de l’arrivée à Lisieux (6%) à &- km/h. A part cela rien à signaler de particulier si ce n’est la bonne ambiance avec Jean Marie : chut il a apporté avec lui une demi bouteille de Meursault qu’on va se taper ce soir. A votre santé!

Nous logeons à l’Hotel Saint Louis (accueil chaleureux et hôtel de très bon rapport qualité prix)

Jean-Marie dans le bac à Duclair (traversée de la Seine)

A la sortie du bac...avec la Charogne

maison typique de Normandie

4 réflexions au sujet de « Etape 15 : Etape de transition de la Manche à la Normandie profonde »

  1. Jean-Claude

    Salut Robert et Jean-Marie, original la traversée de la Seine par le bac car il y a certainement des ponts reconstruits depuis la dernière guerre ! (Le trafic des bateaux vers Rouen doit en être la raison).
    Ce sera un peu plus large lorsque tu traverseras la Gironde et comme t’as pas un pédalo et qu’t’aime pas beaucoup le premier tiers des triathlons (cf. lac des sapins), mieux vaut le bac.

    Allez bonne route à tous les deux et bises à Ste Thérèse de Lisieux.

    Répondre
  2. mimi

    Salut tous les deux,bravo pour la moyenne car les bosses, plus le vent plus tout le reste et la Charogne fallait le faire,mais un conseil quand les cuisses font mal dites-vous que c’est quand mème mieux d’ètre là que d’ètre (comme certain) à LA PRISON RIKERS ISLAND à N.YORK. Bon courage

    Répondre
  3. Robert GONIN

    Bon d’accord, là ça devient sérieux 130 km à 20 km/h ça fait 6.5 h de route.
    Si je fais un calcul rapide ça nous rapproche des 35 heures par semaine !!! Attention mon Roro ça ressemble à un vrai boulot.
    Dommage que tu sois tout seul pour l’instant, effectif trop faible pour créer une section syndicale des travailleurs du vélo !!!!!
    Allez , quand tu en baves sur la machine sache qu’il y a des amis qui pensent fort à toi.
    Bon courage et profites en bien, tu as l’air de te régaler.
    Je partage un peu le commentaire de Jean claude pour l’étape précédente, j’entendais un futur candidat aux primaires écolo ….
    Robert

    Répondre
  4. NGANDU Serge

    Bonjour Robert,

    Je viens de rattraper mon retard en consultant le blog.
    Bravo et bonne continuation…
    Roule, profite du beau temps et reviens nous dire combien la France est belle?

    Serge NGANDU.

    Répondre

Répondre à Robert GONIN Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s